Dans une vidéo émouvante, un homme rencontre les lions qu’il a sauvés après sept ans de séparation.

 Dans une vidéo émouvante, un homme rencontre les lions qu’il a sauvés après sept ans de séparation.

Le principal prédateur du troupeau est la mère lion. Son intelligence supérieure, sa force et la précision de ses attaques font de lui une force avec laquelle il faut compter. Un “attrapeur de lion” a réussi à le rejoindre.

Kevin Richardson a fait de l’étude, de la gestion et de la documentation des carnivores africains l’œuvre de sa vie. Il y a sept ans, il a repéré deux lionceaux dans un fossé. À une heure de route au nord-est de Johannesburg, en Afrique du Sud, Kevin les a emmenés dans son sanctuaire. Le sanctuaire est conçu pour permettre aux grands carnivores de vivre à l’état sauvage, à l’abri des humains.

Richardson déclare : “Je pense vraiment que si je n’avais pas réussi à faire revenir Meg et Amy, elles se seraient retrouvées d’une manière ou d’une autre dans la chasse au lion.” Les deux mères lions ont rapidement montré leurs grandes capacités de chasse.

Richardson se souvient d’un moment où les deux lions femelles chassaient, partageaient et parlaient comme ils le feraient dans la nature. L’un tirait l’animal vers le bas et l’autre le mettait dehors. C’est ce que leur ADN leur dit de faire”, dit-il.

Richardson a créé le sanctuaire pour “sensibiliser, par l’éducation, la sensibilisation.

Richardson a retrouvé Meg, l’une des mères lions qu’il avait protégées, ce qui lui a fait chaud au cœur. Richardson se tenait au bord du lac et Meg semblait avoir chassé. Il s’est arrêté au bord de l’eau. Il hésitait à y aller car il ne savait pas ce qui nageait sous l’eau.

Cependant, sa confiance en Richardson a été prouvée quand il a sauté dans ses bras sous l’eau. Il a fait des gestes, l’a appelé et l’a rassuré en lui disant qu’il était entre de bonnes mains. Il aurait pu facilement la blesser ou la tuer avec son “arme sérieuse”, mais il a préféré lui lécher le visage.


Vidéos d'Internet