Un journaliste ne peut s’empêcher de rire après qu’un éléphant a interrompu sa présentation du reportage

 Un journaliste ne peut s’empêcher de rire après qu’un éléphant a interrompu sa présentation du reportage

Faire passer le message de la protection des éléphants d’Afrique en danger n’est pas une partie de plaisir – sauf quand c’est le cas.

Demandez au journaliste Alvin Kaunda.

L’autre jour, Alvin Kaunda tournait une séquence pour KBC News au Sheldrick Wildlife Trust, un centre de sauvetage et de réhabilitation pour les animaux orphelins au Kenya, lorsque les choses ont pris une tournure inattendue.

Alors qu’il délivrait un message plutôt sombre sur les menaces auxquelles sont confrontés les éléphants et d’autres animaux sauvages, Kaunda était entouré de plusieurs jeunes résidents du Trust – mais ils n’avaient pas l’intention de se contenter d’être mignons en arrière-plan.

Bien que Kaunda ait fait de son mieux pour rester calme alors que les éléphants se bousculaient autour de lui, il lui est vite devenu impossible de garder son sérieux :

Face à cette adorable interruption, Kaunda ne peut s’empêcher d’éclater de rire.

Il aurait pu poursuivre en disant que le Sheldrick Wildlife Trust a réussi à élever plus de 300 éléphants orphelins, ou qu’il se consacre à la protection de ceux qui vivent dans la nature en menant des opérations de lutte contre le braconnage.

Kaunda aurait également pu ajouter qu’il existe des moyens pour les gens d’aider.Il n’a cependant pas pu s’exprimer davantage, mais les adorables pitreries des éléphants sont une raison supplémentaire de les protéger.

Vidéos d'Internet